COMMENT CONVAINCRE UN RECRUTEUR DE VOUS EMBAUCHER

Comment se faire recruter EDC 2.jpg
 

Ne dit on pas que la volonté peut soulever des montagnes ?

Je vais te démontrer avec un exemple concret qu’il est possible d’atteindre un objectif qui peut sembler insurmontable lorsque l’on est motivé et que l’on y croie.

Dans le cas présent, il s’agit d’un retour d’expérience concernant une personne que j’ai aidée récemment dans le cadre d’un changement d’emploi.

Comme ce retour d'expérience s'applique aussi bien à des personnes qui veulent changer de travail, qu’à ceux qui veulent se lancer dans l'entrepreneuriat je me suis dit qu'il était intéressant de faire ce retour.

Il y a quelques semaines, j'ai rencontré une personne qui m’a demandé de l’aider en lui apportant quelques conseils.

Au départ, il voulait se lancer dans l'entrepreneuriat, mais hésitait entre devenir entrepreneur et se mettre à son compte ou intégrer une entreprise dans laquelle il avait énormément envie de travailler.

Il voulait dans tous les cas changer de vie professionnelle.

Donc, pour revenir à mon histoire, je le croise dans le cadre de mes activités. On ne se connaissait pas.

Ayant à me rendre régulièrement au même endroit, nous nous sommes mis à échanger à de nombreuses reprises, et un jour il me dit « Christophe toi qui a l'habitude du recrutement et du monde du travail, je souhaiterais pouvoir intégrer une grande entreprise qui se nomme xxx ».

Il avait préalablement fait le choix de ne pas se lancer tout de suite dans l'entrepreneuriat, mais de se lancer un nouveau challenge et de rentrer dans une grande entreprise internationale française ( il en faudrait plus d’ailleurs ! ).

Je lui dis OK.

Il me dit, tu sais, j'ai fait mon CV et j'ai revu la mise en page. 

J’ai rajouté mes expériences récentes … mais les postes sont difficiles à décrocher dans ce type d’entreprise, beaucoup de personnes postulent et j'aimerais me donner un maximum de chances pour y arriver.

Aurais-tu quelques conseils à me donner ?

Je lui dis, écoute dans un premier temps, regardons ensemble ton CV.

Nous relisons le CV ensemble. Le CV était plutôt correct et je lui communique quelques conseils sur certains aspects concernant le contenu et le détail des missions, mais rien de bloquant ou de fondamental.

Il me dit, « maintenant comment puis-je arriver à atteindre mon objectif et intégrer cette entreprise en me donnant un maximum de chance » ?

Comme indiqué précédemment, intégrer ce type d’entreprise demeure compliqué, car les postes sont « chères » surtout pour son métier.

Intrigué, je lui demande pourquoi il veut absolument rentrer dans cette entreprise.

Après tout, pourquoi vouloir a tous prix intégrer cette entreprise et pas une autre ?

Quelle question n’avais je pas posée !!

Il se lance alors dans une explication dithyrambique qui a duré au moins dix minutes ( et encore parce que je l’ai stoppé ), au cours de laquelle il m'explique par A + B que c’est parcequ’ils ont telle activité, qu’ils sont positionnés sur tel secteur, qu’ils ont un savoir-faire, que l’entreprise à une très bonne image, etc.

Surpris, je lui demande ce qu’il connaît de cette entreprise sur le plan financier. Quel est son chiffre d'affaires, sa représentation en France et à l’étranger … 

Bref, des questions qu’un recruteur est susceptible de lui poser.

Et là, il me sort toutes les informations sur le bout des doigts.

Je lui dis chapeau, franchement tu as bien bossé ton sujet.

Et il me répond « non je n’ai rien bossé du tout, la seule chose c'est que j'ai vraiment, mais vraiment envie de rentrer chez eux et de travailler pour eux ».

Dans les faits, il n’a pas l’impression d’avoir travaillé son sujet, car il s’intéresse à cette entreprise depuis plusieurs années et connait beaucoup de choses à son sujet.

Je lui dis, écoute, tu cherches ton élément de différenciation, mais je crois que tu l’as et que tu ne t’en rends pas compte.

Au cours de mes accompagnements au changement de carrière, j’ai rarement vu une personne aussi motivée de rentrer dans une entreprise.

Avoir une une telle envie d'entrer dans une entreprise, moi je dis chapeau.

Il faut dire que l'entreprise est belle, il n’y a rien à dire.

Je lui dis, puisque tu as fait ton choix, je pense que ton meilleur argument, c'est ta motivation et ta conviction.

Tu es tellement convaincu que c’est « cette entreprise » et pas une autre, que l’on a envie de t’embaucher.

Pour ma part, j'ai envie d'y aller quand je t’écoute !

Le point à améliorer selon moi consistait à se projeter un peu plus sur ce qu’il pouvait apporter à l’entreprise.

Connaitre l’entreprise, son chiffre d’affaires , son activité … est une bonne chose, mais savoir se projeter afin de démontrer à l’entreprise ce que l’on peut lui apporter est fondamental.

C’est le point qu'il fallait qu'il travaille.

Évidemment ce n’est pas moi qui procède au recrutement, mais j’étais convaincu que sa meilleure arme était là.

Il faut pouvoir faire la différence. Au-delà des diplômes et de l'expérience, se démarquer par rapport aux autres candidats n’est pas toujours évident. 

Il avait une telle volonté de rentrer dans cette entreprise … il en voulait et il en était convaincu.

Je lui dis, cette volonté, cette détermination, mets-la en avant.

Il me dit, OK, et à travers un entraînement oral, nous travaillons à nouveau le sujet à plusieurs reprises.

Je le revois quelque temps plus tard.

Bonjour comment vas-tu ?

« Et bien écoute j'ai suivi tes conseils, j’ai complété la partie connaissance de l'entreprise, ce que je pouvais lui apporter et comment je me projetais dans le poste. »

Il a eu les entretiens. Il a d’abord été présélectionné, puis sélectionné parmi trois autres candidats (le cursus de sélection est un peu compliqué dans cette entreprise), et finalement, il m’appelle quelques jours plus tard en me disant : « Christophe j'ai eu le job ! merci ! »

Je lui dis, ne me remercie pas, ce n’est pas moi qui ai décroché le job, c’est toi.

Tu as su les convaincre, félicitations.

Je lui demande alors s’il a pu échanger avec les chargés de recrutement et avec les personnes qu’il a vues afin de savoir pourquoi ils l’ont sélectionné. 

Il n'a pas su me répondre dans l'instant parce qu'il n'avait pas l'information. Puis il y a quelques semaines, il a démarré dans cette entreprise et a pu avoir un retour interne sur son entretien.

Ce qui a fait la différence ne tient pas aux diplômes ou à l’expérience, car les 3 candidats avaient des diplômes équivalents et une bonne expérience.

Ce n’est pas non plus les connaissances techniques ou managériales.

Il était bon dans son domaine, comme les trois autres candidats.

Ce qui a fait la différence, c'est sa volonté et sa détermination à vouloir à tout prix intégrer l’entreprise, tout en démontrant la plus-value qu’il pouvait lui apporter.

Il a su se projeter dans le poste et a finalement donné envie aux recruteurs de le sélectionner. Le recruteur lui a indiqué après quelque temps « tu nous as convaincus et tu nous as donné envie de t’embaucher ».

Je ne sais pas s'il a passé la période d'essai. Les périodes d’essais sont interminables pour les cadres. Comme on peut s’en douter, il est très content et je lui ai dit que je ferai un article sur le sujet afin de permettre aux personnes dans la même situation d’avoir un retour d’expérience concret et réaliste.

Ce que l’on peut en conclure, c'est que lorsque l'on cherche un emploi, ou lorsque l’on veut se lancer dans un projet, lorsque l’on veut se lancer dans l'entrepreneuriat, démarrer une entreprise, lancer un commerce, l’envie, la détermination, la croyance en sa capacité à faire et d'y arriver est fondamentale.

Ça fait toute la différence.

Ça fait toute la différence pour convaincre les autres, pour convaincre d'éventuels partenaires commerciaux, partenaires pour démarrer une activité, et ça fait toute la différence pour réussir et s’automotiver.

Tout au long du cheminement, que ce soit en tant qu’entrepreneur, pour mener à bien un projet, changer de carrière, trouver un nouveau job … on passe systématiquement par des phases de doute , on a systématiquement des phases de découragement.

Il y a des gens qui vont t’encourager et d'autres qui vont te dire d’arrêter et de laisser tomber, que ton idée ne marchera jamais et que tu es fou !

Je reviendrai plus tard, sur ces sujets connexes si ça intéresse les gens.

Surtout, ne te décourage pas, crois en toi et en ce que tu fais.

Crois en ta capacité à réussir, car c’est souvent la clef du succès.

C’est fondamental pour avancer, c'est fondamental pour s'en sortir lorsque le moral est au plus bas, c’est fondamental pour énormément de choses dans la vie.

Croire en sa réussite permet d’adopter un état d’esprit qui peut faire toute la différence.

D’ailleurs il y a un célèbre dicton qui dit « aide toi et le ciel t'aidera » . 

Il faut savoir persévérer et y croire pour que les choses arrivent, et pour revenir à cette personne qui a changé d’emploi, c'est sa conviction qu'il était l'homme de la situation ainsi que cette envie inébranlable de rentrer dans cette entreprise qui a fait la différence.

C’est ce que nous avions travaillé ensemble et c'est ce qui a marché. Je le salue au passage, il se reconnaîtra.

Et toi, as-tu réussi à gravir des montagnes et mener à bien un projet ou changer de job grâce à la persévérance ?


 
 
Christophe-Entrepreneur-de-carriere_rond3-b.png

A propos de l’auteur

Christophe SEIGNEUR est Entrepreneur & Business Architecte, Fondateur d'Entrepreneur de Carrière 🚀

★ Spécialiste en reconversion professionnelle vers l'entrepreneuriat indépendant ★

“J'aide les personnes à devenir entrepreneurs et à apprendre comment en vivre durablement, à travers une méthode originale combinant stratégie, business, marketing digital, pragmatisme et intuition.” 🎯