AU BORD DU BURN-OUT ? CETTE ASTUCE VOUS PERMETTRA DE REPRENDRE LE DESSUS

Au bord du burn-out ? cette astuce vous permettra de reprendre le dessus.png

Un vendredi, je rentre chez moi après une longue semaine de travail.

Des déplacements, des réunions à n’en plus finir, des rendez-vous qui ont traîné en longueur...

Je me mets sur le canapé pour regarder un peu la télévision, mais bon, la fatigue est là.

Épuisé, il est préférable d’aller se coucher.

Le week-end est vraiment trop court !

Et une nouvelle semaine se profile à l’horizon avec un planning bien rempli.

Je suis à peine remis du week-end, mais bon, il faut y aller.

Le lundi, j'entame ma journée, mais impossible d’avancer!

Cela fait une demi-heure que je suis devant mon ordinateur et ... rien!

Je tourne en rond, je n’ai envie de rien faire, alors je m’éparpille, je vais sur YouTube regarder une vidéo, je regarde mes mails perso, je vais me balader sur Internet.

J'ai l’impression de procrastiner, mais ce n’est pas vraiment ça.

Je n’ai pas envie de travailler sans trop savoir pourquoi.

Cela vous est déjà arrivé ?

Moi, cela m’est arrivé à de nombreuses reprises par le passé.

Mais cela ne m'arrive presque plus jamais.

Sachez qu’en fait, ces symptômes sont des symptômes de burn-out.

L’épuisement professionnel donne souvent l’impression d’avoir heurté un mur à grande vitesse.

Et de surcroît sans l’avoir vu venir.

On ne s’y attend pas et ça fait mal!

Chaque entrepreneur connaît ce sentiment lorsqu’il est victime d’un burn-out.

Cependant, l’épuisement professionnel n’est pas toujours ce grand trou noir apocalyptique où votre vie ressemble soudainement à un tourbillon qui vous attire inexorablement vers le fond. 

Cela peut également arriver au cours de petits événements.

L'épuisement professionnel peut survenir à la fin de la journée, à la fin de la semaine ou parfois au bout de quelques heures. 

On peut en ressentir les effets sans avoir conscience qu’il s’agit d'épuisement professionnel.

Gilles, dont je parlais récemment lors de cet article : “Jeunes Entrepreneurs, ne Tombez Surtout pas dans ces 3 Pièges”, en a été victime à de nombreuses reprises avant de sombrer et d’être arrêté pendant des semaines.

En fait, je vous disais au début que cela m’arrivait fréquemment, mais que maintenant, cela ne m’arrive presque plus jamais (je touche du bois!).

Voici pourquoi.

Un jour, je me suis penché sur les causes de l’épuisement professionnel.

J’ai beaucoup lu sur le sujet et j’y ai vu certaines similitudes avec ce que je ressentais quelquefois, et en particulier, ces moments où tout à coup, vous vous sentez comme si vous ne vouliez plus rien faire du tout (même si vous savez qu’il vous faut réaliser ce travail aujourd'hui).

Et j’en suis arrivé à la conclusion que ce qui me posait problème, et qui crée cet épuisement professionnel, était le résultat d'un manque de période de transition entre les activités.

Ce que je veux dire, c’est que chaque activité en elle-même n’est pas nécessairement ce qui cause la fatigue ou le manque de motivation

En fait, c’est tout le contraire. 

Une fois démarré, on se sent plutôt bien dans la tâche que nous devons réaliser.

Et, sauf exception, cela est vrai pour chaque activité.

Une fois “démarré”, on se sent bien.

On sait sur quoi, on travaille et on peut rester concentré pendant un moment.

Le phénomène d'épuisement professionnel survient lorsque l’on arrête une activité pour passer immédiatement à une autre.

Il n'y a pas de période transitoire entre les deux.

Prenez un sportif de haut niveau.

Il a besoin d’être au meilleur de sa forme, et d’être concentré pour être à son top mentalement et physiquement.

Il doit être capable d’enchainer les performances, de tenir dans la durée, ne pas craquer entre les entrainements, les compétitions …

Et que fait-il lors d’une compétition ?

  • Il commence par s’échauffer, se concentrer, se préparer mentalement.

  • Puis il va réaliser sa performance

  • Et une fois terminé, il va se détendre, reprendre des forces afin de se préparer à sa prochaine performance.

Et nous, que faisons-nous la plupart du temps ?

Nous démarrons la journée, et on enchaine les taches, les réunions, les rendez-vous … sans faire la moindre pause ou juste le temps de déjeuner ou d’attraper un café au distributeur.

Café que nous allons boire en réunion pour ne pas perdre de temps.

Et c’est encore plus intense lorsque l’on est entrepreneur et qu’il faut tout faire.

Je connais bien cette situation, car c’est du vécu!

Si vous voulez prévenir définitivement ce type d’épuisement professionnel, il vous suffit juste de prendre cette habitude :

Séparez chaque activité par une petite pause de 5 à 10 minutes.

C’est relativement simple, mais cela fonctionne pour moi.

Après une longue séance de travail, lisez 10 minutes ou allez marcher pour vous changer les idées.

Après une réunion avec un client, allez vous asseoir tranquillement pendant 5 à 10 minutes et réfléchissez ou médités.

Après une matinée de travail, déjeunez sans consulter vos mails sur le smartphone.

Lorsque vous prenez le temps de dissocier la fin d’une activité et le début d’une autre par un petit moment ”à vous”, la période de transition devient un moment de recharge et d’énergie.

Alors que dans la plupart des cas, les gens enchainent activité sur activité, jusqu'à épuisement.

La plupart des gens, et en particulier les entrepreneurs, passent la majeure partie du temps à produire.

Appels téléphoniques, puis nous répondons aux mails, puis réunions, puis production, puis nous faisons encore plus de travail, on manage des équipes, on répond aux personnes qui nous sollicitent. 

Et... nous vérifions à nouveau nos mails…

Cela continue encore et encore.

Jamais une seule pause et nous n’avons jamais de moment “à nous” pour réaliser la transition entre les activités.

Finalement où se trouve le début et où se trouve la fin?

Cela revient à démarrer des activités le matin et les terminer le soir.

Prenez cette habitude simple, et pourtant efficace, de prévoir des périodes de transition avant de démarrer une nouvelle activité.

Ne passez pas simplement d’activité en activité. 

Ne réservez pas votre journée entière sans prévoir de transition. 

Vous devez déjeuner, n'est-ce pas? 

Et vous devez également dormir ?

Lorsque vous êtes malade, votre corps a besoin de se reposer pour récupérer ?

Certaines périodes de transition s’imposent à nous sans que l’on y prête attention, car cela semble naturel.

Sans ces périodes, nous ne pourrions survivre, pensez-y.

Appliquez ces mêmes principes à votre travail quotidien et vous ne vous épuiserez jamais.

Et vous, avez-vous déjà ressenti les symptômes du burn-out, et comment avez-vous réagi face à cette situation ?


Souhaitez-vous savoir quelles compétences il vous faut acquérir pour vous lancer et créer votre activité entrepreneuriale ?

Si oui, je vous invite à télécharger gratuitement mon guide:

Les 5 compétences nécessaires pour démarrer avec succès son activité.


 
Christophe-Entrepreneur-de-carriere_rond3-b.png

A propos de l’auteur

Christophe SEIGNEUR est Entrepreneur & Business Architecte, Fondateur d'Entrepreneur de Carrière 🚀

★ Spécialiste en reconversion professionnelle vers l'entrepreneuriat indépendant ★

“J'aide les personnes à devenir entrepreneurs et à apprendre comment en vivre durablement, à travers une méthode originale combinant stratégie, business, marketing digital, pragmatisme et intuition.” 🎯