ENTREPRENEURS: 3 PRINCIPAUX ÉCUEILS QUE VOUS ALLEZ RENCONTRER DANS LA CRÉATION DE VOTRE ACTIVITÉ, ET COMMENT LES SURMONTER

3 principaux écueils que vous allez rencontrer dans la création de votre activité - linkedin.png

À l’âge de 38 ans, Sylvain a décidé qu’il était temps de quitter son job pour devenir coach en ergonomie et développement.

Il accompagnait et conseillait depuis plusieurs années des entreprises dans le domaine du développement et de l’ergonomie au sein d’un cabinet de conseil spécialisé et il avait l’impression d’avoir acquis suffisamment d’expérience pour se lancer en tant que coach indépendant.

Au lieu de cela, ce qui a fini par se produire malgré un démarrage plutôt positif, c’est un enchainement chaotique de situations avec des hauts et des bas comme le rencontrent souvent les jeunes entrepreneurs.

Mais que s’est-il passé ?

Pendant des semaines, il s’est préparé à faire la transition.

Il savait que “franchir le pas” serait semé d'embûches imprévues.

Il s’est donc efforcé d’anticiper et d’atténuer le plus grand nombre de risques.

Il voulait avoir économisé au moins quatre mois de salaire afin de pouvoir faire face, juste au cas où il aurait vécu le pire des scénarios: manque de clients, règlement tardif des factures, ou même une perte soudaine de motivation.

Avant de faire le saut, il voulait aussi “tester sa résistance au stress” en évaluant la cohérence de ses hypothèses de revenus en phase de démarrage qu’il estimait bien en dessous de ses revenus actuels.

Avant de faire le grand “saut dans le vide”, Sylvain était plutôt bien payé avec un salaire confortable de consultant.

C’était sa seule source de revenus et passer à un revenu entièrement basé sur sa performance l’inquiétait beaucoup.

Le plus gros obstacle qu’il savait qu’il allait rencontrer après avoir quitté son job et ses 35 heures hebdomadaires était la probabilité qu’il puisse trouver et garder des clients.

Donc, pendant environ deux mois, il a travaillé entre 9 et 18 heures, cinq jours par semaine, et chaque soir, il rentrait chez lui et travaillait de 18 à 23 heures pour essayer de trouver ses propres clients en coaching.

Il avait déjà un petit réseau qu’il avait constitué au fil du temps auprès de relations professionnelles et personnelles et pour lequel il était déjà intervenu à titre bénévole.

Il a donc utilisé ce canal pour mettre en valeur son expertise, puis diriger les internautes vers son site Web où il présentait son savoir-faire et ses expériences.

Au moment où il a dit à son patron qu’il quittait l’entreprise, il s’était prouvé qu’il pouvait surmonter chacun des obstacles qu’il avait identifiés.

Il avait plus de 3 mois d’économies, et avait environ 7000 € sur son compte d'épargne au cas où…

J’ai accompagné Sylvain pendant 2 mois et chaque fois que j’évoque son parcours avec des personnes en phase de reconversion professionnelle ou avec de jeunes entrepreneurs en herbe, je précise que son “saut entrepreneurial” n'a pas été un saut dans le vide.

Cela ressemblait plutôt à la prochaine étape logique de son parcours, parce qu’il s’est donné beaucoup de mal pour lever toute ambiguïté.

Il ne voulait pas quitter son travail et risquer de regarder son compte d’épargne baisser et passer en négatif comme la température en Sibérie!

Il voulait anticiper un maximum de choses à l’avance pour que ses 3 premiers mois ne soient pas consacrés à la résolution de problèmes, mais à l’accélération de son business.

C’est exactement ce qui s'est passé.

Son premier mois en tant que coach indépendant lui a permis d’atteindre un chiffre d’affaires honorable.

Le deuxième mois lui a permis de doubler son C.A.

Et aux troisième et quatrième mois, il a gagné plus d'argent que ce qu’il aurait gagné en 4 mois en tant que salarié.

Maintenant, laissez-moi vous dire une chose: même si tout cela s'est passé extrêmement vite, quiconque cherchant à “faire le saut vers l’indépendance” devrait se préparer au pire.

Tout n’est pas toujours aussi rose et il est souvent nécessaire de faire face à de nombreux problèmes qu’il n’est pas toujours évident d’identifier à l’avance sans les avoir vécus une première fois.

En fait, le moment où vous décidez de suivre votre propre chemin dans la vie est celui où les vrais défis commencent.

Et votre succès sera le reflet direct de votre efficacité à trouver des solutions concrètes.

Ce que je veux partager avec vous, ce sont les 3 principaux écueils que vous allez rencontrer au démarrage de votre activité, et comment les surmonter.

Dès que vous allez quitter vos 35 heures hebdomadaires en tant que salarié, vous allez travailler de 7h à minuit tous les jours!

Beaucoup de gens pensent que devenir entrepreneur consiste à embaucher du personnel, à mettre en place des outils qui fonctionnent automatiquement et à passer des semaines à la plage à se faire bronzer la pilule ⛱.

… hum… Peut-être plus tard (je vous le souhaite!), mais certainement pas au début.

Au moment où l’on franchit le pas et que l’on ressent vraiment la crainte de ne pas avoir un chèque de paie à la fin du mois, votre regard sur le monde change.

Soudain, vous vous rendez compte que vous ne devez rien à personne et que personne n’attend rien de vous.

On se réveille tous les jours en se disant qu’il faut gagner de quoi manger sinon on restera devant une assiette vide!

Et ce niveau de responsabilité va vous surmotiver à travailler deux fois plus fort.

Faites-moi confiance, vous le ressentirez aussi.

Lorsque l’on décide de devenir entrepreneur, c’est à vous de trouver des clients.

C’est à vous de gérer la facturation et de vous faire payer.

C’est à vous de faire le travail.

Et c’est à vous de vous assurer que votre travail est satisfaisant et de qualité.

L'entrepreneuriat, c’est avant tout être redevable envers soi-même.

Et l’une des raisons majeures pour laquelle tant de personnes échouent tient au fait qu’is ne pratiquent pas et n’acquièrent pas le minimum de compétences entrepreneuriales avant de partir seuls.

C'est précisément la raison pour laquelle je me suis également soumis à des tests de résistance avant de faire le “grand saut”, et je vous recommande vivement de faire de même.

(Voir l’article: 3 étapes clefs avant de se lancer dans l’entrepreneuriat)

Trouvez le moyen de voir si vous avez ce qu'il faut pour trouver des clients par vous-même, créer des produits ou exécuter des services que les gens veulent, et avoir la discipline personnelle pour garder tout le monde heureux et motivé tout au long de votre démarche.

Ce que vous voulez vendre ne correspond pas toujours à ce que les clients veulent acheter.

L'une des grosses erreurs de Sylvain a été commise au bout de 5 mois d’activité.

Ayant constaté que l’ergonomie dans le cadre du développement de solutions était un sujet porteur, et afin d’automatiser et augmenter ses revenues, il eut l’idée de créer un cours en ligne afin de proposer à ses clients de se former aux bases de l’ergonomie.

Il passa 3 mois à mettre sur pied sa formation, à étudier et prendre en main les outils nécessaires à sa mise en oeuvre.

Puis, il réalisa les vidéos de formation ainsi que le kit pédagogique qu’il souhaitait fournir en complément.

Sylvain n’ayant pas trouvé de concurrents sur ce créneau, il était confiant quant au futur succès de sa formation en ligne.

L’erreur de Sylvain a été de ne pas prendre le temps de vraiment comprendre son client.

Le problème était le suivant: ses clients cibles ne voulaient pas apprendre comment intégrer l’ergonomie dans les développements de leurs solutions.

Ils voulaient juste que quelqu'un d'autre le fasse pour eux.

C'est une bonne leçon pour de nombreux entrepreneurs et, malheureusement, cela se produit généralement après une grosse erreur qui vous coûte du temps et de l’argent.

Vous échouez dans vos idées et vous investissez une tonne de temps et de ressources dans quelque chose que vous pensez pouvoir fonctionner, plutôt que de vous concentrer sur quelque chose que vous savez baser sur des données concrètes qui fonctionneront.

Dans son cas, Sylvain n’a plus réalisé de coaching pendant la période et a passé 3 mois pour décrire, enregistrer puis lancer ses cours en vidéo qui ne rapportait pas suffisamment d’argent à sa survie, car il avait beaucoup investi et puisé dans ses réserves.

Pendant une semaine, il est resté assis sur son lit en regardant des films à la télé en déprimant et se demandant “que s'est-il passé ? Où ai-je fait une erreur ?”

Ce n’est que lorsqu’il a véritablement commencé à s’interroger sur les désirs et les besoins de ses clients cibles qu’il a réalisé que son produit était en fait plus apte à être un service.

Créer une entreprise performante ne consiste pas à faire du brainstorming sur ce que vous pensez que les personnes vont vouloir.

Il faut identifier les difficultés et les problèmes qu’ils rencontrent, afin de leur proposer une solution.

La première chose à construire est une machine à vendre.

Comme je l'ai mentionné au début de cet article, le principal obstacle auquel tous les entrepreneurs sont confrontés est le suivant: comment générer de l'argent?

… Car sans argent, vous n’aurez plus comme solution que de trouver un travail !

Que vous soyez entrepreneur indépendant ou que vous souhaitiez créer une entreprise, votre succès à long terme dépendra de la fréquence à laquelle vous pourrez attirer des clients.

Pouvoir obtenir une multitude de clients en un mois est une bonne chose.

Mais être en mesure d’en faire de même tous les mois et s’inscrire dans la durée est ce qui distingue certaines startups d’un jour avec les géants de l’industrie.

Il y a des milliers de façons différentes d’attirer des clients :

  • Médias sociaux, (afin de développer une notoriété dans votre domaine… )

  • Annonces Facebook, pages de vente, tunnel de vente.

  • Prospection téléphonique.

  • Médias payants (bannières publicitaires, parrainages, etc.).

  • Assister à des conférences, participer à des Mastermind, des événements professionnels dans votre secteur.

  • Etc…

(voir la vidéo : 21 astuces concrètes pour faire connaître sa petite entreprise)

Ma conviction personnelle est que chaque entrepreneur ou chef d’entreprise devrait également apprendre à devenir un bon vendeur.

J’ai moi-même passé des milliers d’heures à compléter mes connaissances afin d’intégrer la rédaction de contenu, la rédaction publicitaire, les séquences de courrier électronique, les pages de vente, les tunnels de vente…

Tout au long de ma carrière, j’ai eu la chance d’avoir eu des opportunités et d’acquérir de l’expérience dans des domaines que d’autres n’ont pas eu la possibilité d’acquérir.

J’ai travaillé avec des décideurs et des dirigeants dans des secteurs différents, j’ai appliqué mes compétences pour aider, dans mon domaine d’expertise, les entreprises à fructifier et développer leurs marchés.

Mais le plus important, c’est que j'ai pu utiliser cet acquis pour en tirer des leçons et les appliquer à ma propre activité.

Nous vivons dans un monde, où de nombreux outils sont accessibles gratuitement sur Internet ou à des coûts tout à fait raisonnables.

Je suis fermement convaincu que les personnes qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat, quelle que soit leur capacité, doivent investir dans de multiples compétences.

Il ne suffit pas d’être un designer, un architecte ou un coach professionnel expérimenté.

Si vous voulez suivre votre propre chemin dans la vie, vous devez également être un vendeur, un comptable, un gestionnaire, un chef de projet, un technicien et un leader d'opinion dans votre secteur.

Vous devez porter toutes ces casquettes, en particulier au début, afin de pouvoir comprendre les différences et les besoins de chaque rôle et vous permettre d’avancer en vous entourant des bonnes personnes.


Si vous souhaitez avancer concrètement dans votre projet et savoir quelles compétences il vous faut acquérir pour vous lancer, je vous invite à télécharger gratuitement mon guide:

Les 5 compétences nécessaires pour démarrer avec succès son activité.


 
Christophe-Entrepreneur-de-carriere_rond3-b.png

A propos de l’auteur

Christophe SEIGNEUR est Entrepreneur & Business Architecte, Fondateur d'Entrepreneur de Carrière 🚀

★ Spécialiste en reconversion professionnelle vers l'entrepreneuriat indépendant ★

“J'aide les personnes à devenir entrepreneurs et à apprendre comment en vivre durablement, à travers une méthode originale combinant stratégie, business, marketing digital, pragmatisme et intuition.” 🎯